Histoire des éoliennes 

Les premiers à avoir utiliser l’énergie du vent sont les marins de la mer Egée dès le XI millénaire avant JC pour gonfler les voiles de leurs bateaux.
Par la suite et jusqu’au XIXe siècle l’énergie éolienne était utilisée pour fournir un travail mécanique, faire tourner les moulins à vent, par exemple par les meuniers pour transformer les céréales en farine.
La première éolienne à production électrique a été mise en service en 1900 à Dunkerque.

Le principe

Les éoliennes ou aérogénérateurs fonctionnent avec la force du vent. C’est indirectement les rayons solaires qui mettent en mouvement les masses d’air en créant des zones de températures et de pression différentes.
Pour produire de l’électricité les éoliennes transforment l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique en faisant tourner les pales qui, couplées à un générateur produisent de l’électricité.

Les éléments principaux d’une éolienne sont :

  • Les pales
  • La Nacelle
  • Le générateur
  • Le mât

Les différents types d’éoliennes :

Il existe deux types d’éoliennes, celles sur mer appelées éoliennes off-shore, et celles sur terre nommées éoliennes on-shore. Parmi ces dernières, on peut distinguer les éoliennes domestiques qui sont de plus petites tailles, destinées à l’alimentation d’une maison, et les éoliennes industrielles ou « parcs éoliens » raccordés directement au réseau électrique.

En chiffres

En 2019 la production éolienne a été de 30,7 TWh soit 6,3% de la production totale en France.
La puissance totale du parc français disponible est de 17,3 GW.