Agrivoltaïsme : de l’électricité dans l’air autour d’une filière émergente
– Le projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables consacre cette nouvelle filière de la branche solaire.
– Les projets essaiment dans les territoires, avec des promesses de retombées mirobolantes, mais les véritables exemples restent rares, l’Ademe évaluant à quelques dizaines les réalisations effectives.

L’entreprise piscicole landaise Aqualande bénéficie depuis 2009 d’une couverture de l’énergéticien UNITe sur ses bassins d’élevage de truites à Mezos. Le groupe de 172 millions d’euros de chiffre d’affaires est très satisfait « des bénéfices
pour la température de l’eau, le confort d’exploitation et aussi la protection contre les oiseaux pêcheurs », explique Valentin Deporte, directeur du pôle élevage. Aqualande envisage d’équiper d’autres fermes en ajoutant à ces services la possibilité
d’autoconsommer l’électricité. De son côté, UNITe a développé 600 MW de projets agrivoltaïques en co-usage avec du pâturage ovin et pour des volières d’élevage en plein air de volailles…

Agrivoltïsme : Louer ses terres agricoles pour l’installation de panneaux photovoltaïques favorise l’essor de l’énergie verte, avantage parfois les cultures et les élevages, et surtout génère des revenus supplémentaires pour les exploitants

Avec plus de 35 ans d’expérience, UNITe est l’un des leaders français de la production d’électricité décarbonée, locale et durable. UNITe développe, construit et exploite des centrales hydroélectriques, des parcs éoliens et des installations photovoltaïques. Avec sa filiale GREEN-ACCESS, le groupe occupe aussi une position de leader sur la valorisation de l’énergie. UNITe est un groupe indépendant, agile, financièrement solide, ancré dans les territoires, avec des compétences reconnues, dans le secteur des énergies renouvelables.

UNITe compte environ 60 salariés, exploite plus de 60 sites de production, en France et à l’étranger, pour un cumul de 100 MW et un chiffre d’affaires de 25M€.

UNITe conduit sa croissance, avec des démarches et des valeurs inscrites dans la durée.

Aujourd’hui dirigé par Alexandre ALBANEL et Stéphane MAUREAU, le groupe UNITe entre dans un nouveau cycle de croissance dynamique, en France et à l’étranger, basé notamment sur :

· Le développement et la construction de nouveau projets, (« Greenfield », rachat de projets à construire, voire rachat d’actifs), afin multiplier au moins par 2 la puissance totale des actifs de production d’ici 2025,

· L’exploitation rigoureuse et optimisée des actifs en service (grâce à une démarche d’amélioration continue, une solution de monitoring très performante et un bon management des équipes de terrains, qui font preuve d’un grand engagement).

Aujourd’hui, la société HYDROWATT du groupe UNITe recherche un chef de région pour la région SUD-EST, pour l’exploitation de ses centrales hydroélectriques et des sites photovoltaïques.

Vous souhaitez devenir le nouveau chef de région au sein d’une équipe dynamique, une PME solide et agile ? Contactez-nous ! sebastien.lemaire@hydrowatt.fr

Sous la responsabilité du directeur d’exploitation, vous aurez les responsabilités et missions suivantes :

Responsabilités

  • Responsable d’exploitation, maintenance et suivi travaux sur centrales (notamment hydroélectrique, éolien, photovoltaïque),
  • Intervention sur site, Dépannage,
  • Veiller au bon état de fonctionnement des centrales,
  • Management des techniciens, gardiens et sous-traitants,
  • Suivi et reporting des chantiers : en charge de la réalisation des travaux,
  • Définition des besoins internes et externes, suivi et reporting des commandes fournisseurs,
  • Développement technique et commercial,
  • Développement de projets,
  • Suivi administratif et relais local auprès des services de l’état (DDT, Onema, …) et administrations territoriales (mairies, …),
  • Assurer le suivi en matière de sécurité des biens et du personnel (y compris sous-traitants).

Missions

  • Supervision d’un ensemble de centrales hydroélectriques, éoliennes et solaires,
  • Diagnostics, aide à la conception, réalisation, mise en œuvre dans les règles de l’art, responsable de la bonne exécution et du bon achèvement,
  • Respect des contraintes : budgétaires, consignes, cahier des charges, administratives, techniques, sécurité, environnementales et autres selon les actions et chantiers,
  • Mise en place des besoins humains et matériels, en charge de la logistique générale du chantier, management des sous-traitants, reporting, respect des plannings,
  • Diagnostic, cahier des charges, études, ingénierie, consultation fournisseurs, planning prévisionnel, démarches administratives, suivi des travaux,
  • Participation à la rédaction de procédures d’intervention (consignes d’exploitation et de maintenance préventive),
  • Prospection commerciale sur le secteur (missions de MOE, audits techniques, travaux de rénovation, acquisition de nouveaux contrats d’exploitation, …. Etc),
  • Gestion des commandes des consommables pour les centrales du périmètre,
  • Entretien des relations et reporting des actions d’exploitations auprès des administrations locales (DDT, Onema, Mairies, comités de bassin, …).

Niveau requis

  • Formation électrique et/ou mécanique de technicien supérieur minimum
  • A l’aise avec les outils informatiques technologiques de l’information (Office, Teams,…)

Expérience requise

  • 5 ans d’expérience minimum dans le domaine de l’exploitation, maintenance et travaux sur microcentrales hydroélectriques
  • Expérience en management et gestion de chantiers souhaitée

Conditions du poste

Poste en CDI
Déplacements fréquents en région AURA
Date de début : dès que possible
Salaire fixe en fonction de l’expérience + rémunération variable variable
Véhicule de fonction, carte essence et télépéage
Téléphone portable
PC portable

Merci d’adresser votre CV et lettre de motivation à Sébastien Lemaire : sebastien.lemaire@hydrowatt.fr

Contexte :

Avec plus de 35 ans d’expérience, UNITe est l’un des leaders français de la production d’électricité décarbonée, locale et durable. UNITe développe, construit et exploite des centrales hydroélectriques, des parcs éoliens et des installations photovoltaïques. Avec sa filiale GREEN-ACCESS, le groupe occupe aussi une position de leader sur la valorisation de l’énergie. UNITe est un groupe indépendant, agile, financièrement solide, ancré dans les territoires, avec des compétences reconnues, dans le secteur des énergies renouvelables.

UNITe compte environ 60 salariés, exploite plus de 60 sites de production, en France et à l’étranger, pour un cumul de 100 MW et un chiffre d’affaires de 25M€.

UNITe conduit sa croissance, avec des démarches et des valeurs inscrites dans la durée.  

Aujourd’hui dirigé par Alexandre ALBANEL et Stéphane MAUREAU, le groupe UNITe entre dans un nouveau cycle de croissance dynamique, en France et à l’étranger, basé notamment sur :

  • Le développement et la construction de nouveau projets, (« Greenfield », rachat de projets à construire, voire rachat d’actifs), afin multiplier au moins par 2 la puissance totale des actifs de production d’ici 2025,
  • L’exploitation rigoureuse et optimisée des actifs en service (grâce à une démarche d’amélioration continue, une solution de monitoring très performante et un bon management des équipes de terrains, qui font preuve d’un grand engagement).

Aujourd’hui, la société HYDROWATT du groupe UNITe recherche un automaticien pour l’exploitation de ses centrales hydroélectriques et des sites photovoltaïques.

Descriptif de l’emploi

Sous l’autorité du responsable d’exploitation et maintenance, et en relation avec 7 chefs de région, vous intervenez dans la bonne exploitation des centrales hydroélectriques. Vous serez également amené à intervenir ponctuellement sur des sites photovoltaïques.

Vous serez garant du support auprès des chefs de région concernant la partie automatisme de nos centrales.

Missions

Vous êtes chargé(e) de :

  • Assurer un support technique téléphonique aux chefs de région et gardiens sur sites, pour l’ensemble des centrales hydroélectriques,
  • Proposer et réaliser des optimisations sur l’automatisme des centrales hydroélectriques, avec le logiciel Unity Pro,
  • Programmer des datalogger Ewon en remplacement de matériel obsolète,
  • Faire des modifications ponctuelles sur des IHM de centrales/prises d’eau, avec les logiciels Vijeo et Easybuilder,
  • Réaliser des commandes sur le matériel commun aux centrales,
  • Réaliser des modifications de schémas électriques sur SEE Electrical,
  • Documenter le fonctionnement de l’automatisme des centrales,
  • Maintenir l’outil d’Hypervision actuel,
  • Assurer le suivi et le bon développement d’un nouvel outil d’Hypervision,
  • Réaliser les réglages de mise au point de l’équipement industriel ou d’exploitation et contrôler son fonctionnement,
  • Intervenir sur les automatismes SCHNEIDER M340, M221 et interfaces programmables sous la responsabilité du responsable technique.
  • Assister un fournisseur de logiciel dans la création d’un logiciel de Monitoring de nos actifs

RELATIONS INTERNES/EXTERNES

  • En interne, avec l’ensemble des compétences liées à l’activité,
  • En externe, avec l’ensemble des différents intervenants (notamment fournisseurs, clients, partenaires techniques, administrations).

Profil recherché/ Compétences

DUT GEII / BTS MAI

Compétences nécessaires en électrotechnique et en automatisme, électrique et/ou mécanique et/ou hydraulique. La connaissance de l’hydroélectricité serait un vrai plus.

Le(la) candidat(e) doit justifier d’une expérience dans un poste similaire.

Eléments matériels du poste

  • Poste en CDI à pouvoir dès que possible,
  • Temps complet 35h00/hebdomadaire,
  • Poste basé à Lyon,
  • Déplacements fréquents en France ou en Europe,
  • Rémunération sera à déterminer en fonction du profil.

Contact

Adresser CV + lettre de motivation à Sébastien LEMAIRE par mail à l’adresse suivante : sebastien.lemaire@hydrowatt.fr

Etat des lieux 2022-23 de l'ombrière photovoltaïque

Visibles aussi bien sur les parkings que sur des surfaces agricoles, les ombrières photovoltaïques s’implantent dans le décor de la société contemporaine. De plus en plus d’entreprises, soucieuses de la protection de l’environnement, adoptent ce système. En France, ce dernier tend à devenir un véritable label d’engagement écologique. Mais à quoi servent ces dispositifs ? Comment les mettre en place et quels en sont les avantages ? Découvrez les réponses dans ce guide complet 2022 sur les ombrières photovoltaïques.

Qu’est-ce qu’une ombrière photovoltaïque ?

Une ombrière photovoltaïque est une structure surélevée dotée de panneaux solaires raccordés les uns aux autres. L’électricité en courant continue issue des modules est ensuite transformée de courant continu à courant alternatif à l’aide d’onduleurs. Génératrice d’électricité verte, l’ombrière peut aussi bien alimenter le propriétaire du site, en autoconsommation, que le réseau national géré par Enedis. N’émettant pas de gaz à effet de serre en phase d’exploitation, sa durée de vie peut s’étaler jusqu’à 30 voire 40 ans. Solution écologique pour la production d’électricité, les structures porteuses des ombrières photovoltaïques sont également recyclables en fin de vie, de même que les panneaux qui sont revalorisés à hauteur de 95%. La plupart des structures sont en acier galvanisé, mais des exemples plus originaux existent, comme des supports en bois de Douglas, par exemple.

Les enjeux des ombrières photovoltaïques en 2022


Xavier Permingeat, expert en développement des systèmes photovoltaïques, a rappelé les enjeux des ombrières photovoltaïques dans le premier épisode du podcast de UNITe. Grâce à ce dispositif, l’énergie renouvelable verte gagnerait du terrain. Mais les difficultés à surmonter sont encore nombreuses. Il y a tout d’abord la question de la sécurisation foncière. Trouver des terres naturelles, des domaines agricoles ou des forêts de culture compatibles pour de telles installations s’avère difficile. L’obtention de permis de construire est également un passage obligé et peut prendre entre 6 mois et deux ans.
Selon cet expert, l’objectif ambitieux du gouvernement français en la matière est d’installer 100 GW en 2050. Pourtant, le nombre de sites éligibles pour installer des ombrières solaires reste encore trop faible. Pour solutionner ce retard, il suggère le développement d’autres types d’ombrières et à d’autres emplacements.

Quels sont les types d’ombrières photovoltaïques ?

Il existe plusieurs types d’ombrières. Leurs fonctions respectives les différencient. Les ombrières solaires terrasse sont des structures bi-poteaux de même type et fonction que celles des parkings. Leurs dimensions leur permettent d’accueillir une à plusieurs voitures.
Ces ombrières pour les particuliers peuvent être installées pour un usage personnel dans leur parking. Il est également possible de les créer sur les aires de stationnement de petites surfaces, comme celles des supermarchés.
Parmi les ombrières photovoltaïques qui répondent aux besoins des entreprises, les plus connues sont celles des parkings et celles utilisées dans le domaine agricole. Les ombrières photovoltaïques destinées au stockage sont aussi de plus en plus prisées. Les entreprises s’y intéressent surtout pour le stockage d’équipements comme l’acier et les matériaux de construction.

Les ombrières photovoltaïques des parkings

Comme leur nom l’indique, ces ombrières photovoltaïques sont implantées dans les aires de stationnement. Il peut s’agir de gares ferroviaires, de centres commerciaux, d’écoles, d’hôpitaux, d’hypermarchés, d’entreprises, d’aéroports, etc. Elles ont pour rôle de mettre les véhicules à l’ombre pour les protéger des intempéries.
En plus de produire de l’électricité et protéger les voitures, elles peuvent servir de support pour l’installation d’éclairage nocturne. De plus en plus, elles abritent également des bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides.
Ces types d’ombrières sont idéaux pour les loueurs ou encore les stockeurs de véhicules. En général, ces structures peuvent abriter des voitures légères et des deux-roues. Si elles sont érigées pour accueillir des poids lourds, elles doivent avoir une hauteur de 4.50 mètres au point bas.

Les ombrières photovoltaïques agricoles

Ombrière photovoltaïque dans un champ

Les ombrières photovoltaïques agricoles sont de plus en plus présentes dans les champs. Ces structures surélevées se différencient considérablement des ombrières de parking, mais il s’agit bien de structures surélevées permettant le passage d’engins agricoles. Mis à part leur fonction d’abri pour les cultures, elles permettent de décentraliser la production d’énergie et de la relocaliser dans les zones rurales. Contrairement aux idées préconçues, ces panneaux photovoltaïques n’entravent en rien le développement des productions agricoles.
Certains modèles sont équipés de poteaux ou de portiques amovibles permettant de changer la position des panneaux. D’autres sont dotés de panneaux solaires rotatifs visant à mieux capter la lumière directe du soleil, tout en apportant un gain considérable aux productions agricoles en minimisant les chocs hydriques et thermiques. Il s’agit de modèles pouvant être pilotés automatiquement pour s’adapter aux conditions météorologiques. Ces dispositifs peuvent être utilisés pour la récupération des eaux de pluie, pratique pour arroser les champs.
En général, les ombrières agrivoltaïques répondent aux attentes des grandes sociétés agricoles. Cependant, les particuliers possédant de grandes surfaces agricoles peuvent aussi se lancer dans des projets d’ombrières photovoltaïques.

Les ombrières photovoltaïques pour l’élevage

Pour protéger les animaux de l’excès d’ensoleillement, il existe des ombrières photovoltaïques pour l’élevage. Le secteur bovin notamment se tourne vers ce type de dispositif spécifique sur les zones de pâturage. Certains modèles sont installables sur des volières ou sur des parcours spécifiques pour la volaille.

Quels sont les avantages d’installer une ombrière photovoltaïque ?

Installer un dispositif d’ombrière photovoltaïque permet aux entreprises, collectivités et particuliers d’atteindre l’autonomie énergétique et/ou de générer des sources de revenus supplémentaires.
Outre la réduction du montant des factures d’électricité en cas d’autoconsommation, installer une ombrière photovoltaïque constitue un geste d’engagement en faveur de la transition énergétique. Raison pour laquelle les particuliers peuvent bénéficier d’aides fiscales

Les différentes aides de l’Etat

Pour faciliter la transition énergétique, l’Etat a prévu des aides pour les structures investissant dans des installations photovoltaïques. Les subventions sont disponibles pour les entreprises comme pour les particuliers.
Les installations solaires peuvent bénéficier des aides et avantages suivants :
Les conditions d’octroi de ces soutiens financiers dépendent des zones géographiques, des communes concernées et de l’éligibilité de l’entreprise requérante. Toute demande de subvention est analysée sur la base de l’optimisation et de la rentabilité du projet. Pour connaître les aides disponibles, vous pouvez vous tourner vers les mairies et les antennes des régions et des départements.

  • Aide à l’installation pour des particuliers
    • La prime énergie ;
    • Les aides selon les régions;
  • Soutien financier à des entreprises (notamment autoconsommation)
    • La prime à l’autoconsommation ;
    • La TVA à taux réduit ;
    • Les tarifs d’achat de surplus ;
    • L’obligation d’achat de EDF : Votre surplus d’énergie solaire peut être racheté par EDF OA. Pour ce faire, un contrat liant les producteurs d’énergie à EDF est établi généralement pour une durée de 20 ans. Le tarif d’achat est fixé pour toute la durée du contrat par l’autorité de régulation de l’énergie (CRE). Il est à noter que les tarifs de rachats ont connu une hausse de 10 %, au troisième trimestre 2022.
  • Soutien à la filière (ex : les tarifs de rachat CRE / La LSEnR)
    • La réduction de l’Imposition Forfaitaire des Entreprises de Réseaux (IFER).
    • L’obligation d’achat de l’EDF;
    • La hausse du taux de réfaction ;

Les avantages d’installer une ombrière photovoltaïque pour les entreprises

L’installation d’une ombrière photovoltaïque présente de nombreux avantages pour les entreprises. Elle participe à la réduction de leurs empreintes carbone, une des exigences de la loi Énergie et Climat. Ces installations améliorent aussi l’image des entreprises et témoignent de leur implication dans une démarche éco-responsable tout en apportant un confort aux usagers
Bien entendu, les ombrières solaires génèrent des avantages financiers grâce à :

  1. la baisse de la facture énergétique,
  2. la revente des surplus,
  3. l’installation de bornes de recharges,
  4. etc.

Comment installer une ombrière photovoltaïque ?

Les démarches administratives précédant l’installation

Pour installer une ombrière photovoltaïque, de nombreuses démarches réglementaires doivent être entreprises. Il convient de déposer une demande d’étude au cas par cas auprès de l’autorité environnementale régionale (DREAL), afin de s’affranchir d’une étude d’impact environnemental (EIE). Une fois l’autorisation reçue, une demande de Permis de construire est déposée auprès de la mairie. L’instruction du dossier peut ensuite prendre 4 à 6 mois.

En revanche, si la DREAL refuse, alors on devra faire l’étude d’impact environnemental (EIE) et le dossier sera instruit en préfecture. Dans ce cas il faudra compter environ 2 ans de délai.

En parallèle, Il faut également déposer une demande de raccordement au réseau auprès de Enedis.

En résumé, voici les différentes étapes à préparer avant de commencer un projet d’installation d’ombrières photovoltaïques :

Demarches administratives pour centrale photovoltaÏque

Les coûts d’installation d’une ombrière photovoltaïque

Les coûts d’installation d’une ombrière photovoltaïque dépendent en grande partie de la hauteur. En effet, l’élévation des piliers en acier peut être plus coûteuse que les panneaux solaires eux même. En ce sens, Xavier Permingeat précise que les tarifs de base des supports se situent à 10 centimes par watt pour les centrales au sol, contre 40 centimes par watt pour les ombrières photovoltaïques. A cela s’ajoutent 30 centimes par watt environ pour le panneau solaire.
D’après l’expérience de Xavier Permingeat, construire une ombrière photovoltaïque peut se révéler jusqu’à quatre fois plus cher qu’une centrale au sol. Pour cet expert, le prix de vente de l’électricité d’une ombrière photovoltaïque est viable à 90 euros le MWh, contre 45 à 50 euros le MWh sur les centrales au sol. Néanmoins, c’est une solution compétitive aux vues de la flambée des prix actuels en France. Il soutient que les tarifs d’électricité observés en 2022, s’élevant à 250/300 euros le MWh avantagent les ombrières.
La viabilité et la rentabilité des ombrières dépendent en grande partie des coûts de construction. Néanmoins, il y a d’autres postes de dépense. En résumé, le montant de l’investissement pour une ombrière photovoltaïque dépend de ces quelques paramètres :

  • Le type et la taille des installations de panneaux solaires ;
  • Le prix des panneaux solaires ;
  • Les frais de raccordement au réseau;
  • La localisation des installations et son ensoleillement ;
  • L’accessibilité du chantier ;
  • Les honoraires pour les services de l’entreprise installatrice.

A ces coûts de base peuvent s’additionner des dépenses supplémentaires si vous avez des exigences spécifiques.

Les fabricants d’ombrières photovoltaïques

Il est plus pratique de recourir aux services d’entreprises spécialisées dans l’installation d’ombrières solaires mais il est possible de recourir directement aux constructeurs de structures. Leurs prestations comprennent les frais d’étude et les frais d’installation. Certaines proposent des offres clés-en-main. D’autres vont jusqu’à effectuer des accompagnements personnalisés et complets, facilitant ainsi les démarches administratives.

Il est à noter que les ombrières photovoltaïques sont plus valorisées lorsqu’elles sont érigées par des prestataires sous le label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Parmi les principaux fabricants d’ombrières photovoltaïques (liste non exhaustive), on peut citer :

  • Le triangle ;
  • Gagnepark ;
  • Enersteel ;
  • Monabee ;
  • EFI ;
  • Systovi ;
  • etc. …

Au contraire, UNITe se positionne plutôt comme partenaire sur toute la durée de vie du projet, de la phase d’étude au démantèlement, tout en supervisant la phase clé que constitue le chantier.

L’installation d’ombrières photovoltaïques s’intègre pleinement dans l’objectif de l’Etat d’installation de 100 GW de solaire d’ici 2050.

Les possibilités d’installation sont multiples. Le marché d’ombrières photovoltaïques est ainsi en pleine expansion.

Pour aller plus loin :

N’hésitez pas à prendre contact avec UNITe pour plus d’informations concernant cette installation, pour réaliser un devis ou pour vous accompagner dans votre projet :

Ombriere photovoltaique agricole 1
Ombrières photovoltaïques agricole

👉Retrouvez l’interview de Xavier Permingeat, Directeur de l’activité Photovoltaïque chez UNITe, donnée au Monde de l’Energie sur l’Eolien.

Le Monde de l’Énergie ouvre ses colonnes à Xavier Permingeat, directeur de l’activité photovoltaïque d’UNITe, opérateur de centrales EnR (hydroélectricité, éolien, photovoltaïque), pour analyser la place de l’éolien terrestre dans la stratégie énergétique de la France.

Le Monde de l’Énergie —Pourquoi vous semble-t-il indispensable d’accélérer le développement de l’éolien terrestre en France ?

Xavier Permingeat —Même si RTE se veut rassurant sur le sujet, nous craignons de manquer d’électricité dès cet hiver et encore davantage pour le suivant et il parait illusoire d’espérer remettre suffisamment de réacteurs nucléaires en marche pour pallier cette situation à court terme. Dans ce contexte (et sans même parler du climat), les économies d’énergie et l’installation de nouvelles capacités de production d’énergie renouvelable sont la seule solution à notre portée. Or, l’éolien, comme le photovoltaïque, pourraient être déployés rapidement, pour peu qu’une réelle volonté politique se manifeste.

Le Monde de l’Énergie —La faible acceptabilité de l’éolien terrestre a poussé le gouvernement à le mettre en retrait, misant davantage sur l’éolien offshore et le photovoltaïque pour tenir ses objectifs de déploiement d’EnR. Toutefois, plusieurs mesures visent à augmenter cette acceptabilité, notamment en impliquant les populations très tôt dans les projets. Ces leviers vous semblent-ils suffisants ? Quelles autres mesures pourraient être prises ?

Xavier Permingeat —Ces leviers sont malheureusement insuffisants et l’instauration de débats publics, bien que nécessaires pour améliorer l’acceptabilité de ces projets, risque même de ralentir les dossiers en rajoutant une contrainte supplémentaires. Une mesure comme la suppression d’un échelon de juridiction semble plus pertinente dans cette optique mais n’est pas vraiment à même d’augmenter l’acceptabilité des projets. L’ouverture du capital des centrales pour les habitants des communes concernées et des communes voisines (qui souffrent des nuisances visuelles des projets sans en retirer de gains financiers), l’accès à des tarifs d’électricité préférentiels et la diminution de l’intensité des lumières nocturnes semblent être des pistes pertinentes.

Le Monde de l’Énergie —Plus globalement, comment améliorer l’image de l’éolien, et mieux valoriser le potentiel français ?

Xavier Permingeat —La première chose à faire serait de maintenir un discours constant et clair sur l’éolien, sans démagogie. Le fait que le gouvernement change régulièrement de position sur ce sujet n’aide pas à son appropriation par la population française. Imposer des standards élevés sur la recyclabilité des matériaux et du béton me semble également important. Il faut enfin dénoncer les idées reçues, parfois saugrenues, sur l’éolien et mettre en avant l’indépendance énergétique que cette technologie permet au pays.

Le Monde de l’Énergie —Certains analystes estiment que l’intermittence de l’éolien risque, si sa part dans le mix électrique augmente trop, d’imposer un recours accru au gaz naturel dans la production d’électricité pour stabiliser le réseau électrique et que maintenir une électricité nucléaire à 70% serait une meilleure stratégie. Qu’en pensez-vous ?

Xavier Permingeat —RTE lui-même, pourtant pas réputé être anti-nucléaire, a communiqué sur le fait qu’un scenario 100% renouvelable à horizon 2050 était envisageable. Pour cela, l’arrivée de moyens de stockage est nécessaire. De telles unité commencent aujourd’hui à être déployées à petite échelle en France mais ont prouvé leur pertinence dans d’autres pays (l’Australie par exemple) sur de très gros projets. Ces moyens de stockage, souvent des batteries au lithium, posent néanmoins d’autres problèmes de pollution et leurs rendements ne sont pas idéaux. Pour cette raison, maintenir une part de nucléaire à horizon 2050 me semble pertinent, mais autour de 50%. Je pense de toutes façons que malgré toutes les annonces gouvernementales, il est illusoire d’envisager l’installation de capacités suffisantes de renouvelables pour compenser l’arrêt de 61 GW de nucléaire et combler des besoins électriques qui vont augmenter, et ce en moins de 30 ans.