La location de terres agricoles pour l’installation de panneaux photovoltaïques

Dans un contexte d’urgence écologique, la législation française encourage l’installation de panneaux solaires.  Les terres agricoles ont l’avantage de disposer d’une surface foncière importante, ce qui est un facteur intéressant pour réaliser ce type d’installation.  Dans cette perspective, UNITe propose aux propriétaires une location de leurs terres agricoles pour y installer des panneaux photovoltaïques en co-usage avec l’activité agricole. Ce schéma permet aux propriétaires d’y trouver leur compte tout en participant à la transition énergétique

Qu’est-ce qu’une centrale photovoltaïque ?

Les centrales photovoltaïques, également appelées fermes ou champs solaires, sont des agrégats de panneaux photovoltaïques. Ces derniers sont posés sur des « tables » supportées par des structures en acier implantées à une profondeur de 2 à 3 mètres dans le sol. En général, les tables sont fixes et orientées plein sud mais elles peuvent aussi être dotées de trackers pour suivre la course du soleil.

Les panneaux photovoltaïques sont reliés à des onduleurs qui vont transformer le courant continu issu de l’énergie solaire en courant alternatif. Un transformateur viendra ensuite augmenter la tension afin de pouvoir réinjecter l’énergie obtenue sur le réseau électrique.
Pour accélérer la transition énergétique, UNITe propose à des propriétaires de valoriser leurs terrains par l’installation de centrales photovoltaïques. Dans ce cadre, l’équipe d’UNITe peut s’adapter à tout type de terrain.

Quels types de terrain sont concernés par une installation de centrale photovoltaïque ?

Une centrale photovoltaïque a l’avantage de pouvoir être implantée sur des terrains non constructibles, notamment des zones naturelles mais aussi agricoles. En effet, d’un point de vue réglementaire, l’installation de panneaux photovoltaïques peut bénéficier d’autorisation d’urbanisme sur ces terrains : les centrales sont considérées comme des installations d’intérêt général.

En plus des zones agricoles et naturelles, UNITe installe ainsi des fermes solaires sur des terrains qui n’ont plus d’usage : terrains pollués, anciennes carrières et anciennes zones industrielles peuvent ainsi être valorisés. C’est d’ailleurs ce type de terrain qui a été jusqu’ici priorisé par UNITe, mais il ne reste aujourd’hui que des petites surfaces de ce type, difficilement exploitables.

Le choix de l’implantation dépend de l’éthique de l’opérateur. UNITe ne porte pas de projet sur des terrains à fort enjeu écologique ou paysager,  sur des zones agricoles à fort potentiel agronomique, et encore moins en zone littorale

Agriculture et centrale photovoltaïque : qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ?

L’agrivoltaïsme est un concept récent, en constante évolution. Il couple l’activité agricole à la production photovoltaïque. Les opérateurs de centrale photovoltaïque ne s’accordent pas tous sur la définition de ce concept. Si certains voient en l’agrivoltaïsme une nécessité d’apporter une plus-value à la production agricole avec l’installation photovoltaïque, d’autres, comme UNITe, estiment que  ne pas la dégrader et maintenir la production agricole pré-existante à l’installation de panneaux, est en soi suffisant si cela permet, en plus, de produire de l’énergie décarbonée.

En effet, apporter une plus-value à la production agricole nécessite de construire des dispositifs coûteux avec un équilibre économique impossible sans subventions et une énergie in fine plus chère. Qui plus est, même si les études scientifiques sur le sujet sont assez récentes et n’ont que peu de recul, force est de constater les bénéfices de l’ombre générée par les panneaux photovoltaïques, notamment sur les exploitations d’élevage bovin et ovin. Protégée de la sécheresse, l’herbe est plus riche en azote et la pousse de l’herbe y est meilleure. Les exploitations peuvent également être protégées des autres aléas climatiques tels que la grêle.

Les inconvénients de l’agrivoltaïsme sont, d’une part, liés aux contraintes d’exploitation agricole puisque l’installation peut, contraindre le passage des engins agricoles, générant un risque de casse et des sujets assurantiels potentiels. D’autre part, pour générer le moins de contraintes d’exploitation possible, il est nécessaire de surélever l’installation. L’esthétique paysagère en est alors impactée.

Pourquoi louer ses terres pour y installer des panneaux photovoltaïques ?

Entreprises comme particuliers disposant d’une surface de terrains importante peuvent bénéficier des avantages de la location de leurs terres.

La location de terres agricoles pour l’installation de panneaux photovoltaïques

Le premier intérêt de louer son bien pour des surfaces photovoltaïques est d’ordre financier. UNITe propose une offre sur le long terme puisque la location de terres agricoles peut s’étaler sur 30 à 40 ans. Les propriétaires peuvent bénéficier d’un loyer annuel qui  est déterminé en fonction de la puissance installée et du nombre d’hectares mis à disposition. Le loyer perçu peut être de l’ordre de 500 à 10 000 euros par hectare par an, pour une moyenne annuelle de 2 000 à 3 000 euros par hectare.

Les centrales photovoltaïques permettent de produire une énergie propre. La location de surfaces pour l’installation de panneaux photovoltaïques à grande échelle permet de produire localement et de manière décentralisée une énergie décarbonée. Rentabiliser ses terres tout en contribuant à la réduction de l’empreinte carbone représente une action écoresponsable.

Comme évoqué précédemment, le co-usage de la location de terres agricoles au photovoltaïque peut présenter des avantages pour la production agricole grâce notamment à l’ombre créée par l’installation photovoltaïque.

Doit-on forcément louer son terrain à EDF une fois les panneaux solaires installés ?

EDF n’est pas le seul opérateur en photovoltaïque en France et n’en est pas non plus le leader. Beaucoup d’opérateurs se sont positionnés sur ce marché depuis l’ouverture de la concurrence pour la production d’électricité. En France, on dénombre près de 180 sociétés dans le domaine.

Ces opérateurs n’ont pas les mêmes façons de fonctionner. Certains signent des accords fonciers avec les propriétaires, développent le projet et les revendent à d’autres opérateurs.   D’autres, comme UNITe, ne se contentent pas de développer le projet et suivre le chantier de construction. Ils exploitent à long terme la ferme solaire et ont ainsi à cœur de développer un projet viable et accepté de tous.

UNITe se charge ainsi de l’accompagnement au niveau des collectivités territoriales et des élus locaux. Les concertations préalables avec les différentes parties prenantes et le voisinage font partie des étapes indispensables.

Le coût d’installation d’une centrale photovoltaïque sur des terres agricoles

La moyenne d’un investissement est de 800 000 euros à 1 000 000 euros par hectare et par mégawatt installé.

Ce coût d’installation peut dépendre de divers paramètres. A titre d’exemple, des terrains vallonnés ou qualifiés de zones inondables sont à surélever, ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires. Pour ce qui est du raccordement, la distance de câblage peut également se répercuter sur les frais.

Les investissements, les coûts de développement et de construction sont entièrement aux frais d’UNITe.  Il en est de même pour les taxes liées au projet, telles que la taxe foncière.

Les étapes d’un projet d’installation de centrale photovoltaïque sur vos terres agricoles

UNITe est un opérateur français spécialisé dans l’hydroélectricité et l’énergie éolienne depuis plus d’une vingtaine d’années. À cela s’ajoutent son expérience et son expertise dans le solaire, le photovoltaïque et l’agrivoltaïque. UNITe est expérimenté en développement de projets, en construction et en exploitation sur le long terme.

Il convient de nous contacter par mail ou de remplir le champ d’informations de notre site pour une étude de projet. UNITe analyse ensuite les contraintes et potentialités du terrain à exploiter. L’étude des coûts et de faisabilité du projet repose sur l’intérêt commun de réalisation. Il est important de noter que le propriétaire du terrain proposé n’aura rien à payer : tous les frais sont à la charge de l’opérateur.

Après signature de l’accord foncier avec le propriétaire, s’ensuit une période de procédure administrative qui peut prendre deux à trois ans. Dès l’obtention des différentes autorisations, UNITe signe un bail de 30 à 40 ans avec le propriétaire pour ensuite construire la centrale.

En résumé, pour collaborer avec UNITe, il faut :

  • Nous contacter par mail ou sur notre site web pour nous proposer votre terrain ;
  • Signer un accord foncier si compatibilité du terrain avec le projet après étude ;
  • Attendre 2 à 3 ans pour l’obtention des autorisations administratives ;
  • Signer un contrat de bail.

Lors de la durée de toute l’exploitation, des équipes de maintenance assureront le suivi, dans leur intégralité. Au terme du contrat de location des terres agricoles, UNITe se chargera de démanteler la centrale photovoltaïque puis de remettre le terrain à l’état initial. Suivant les désirs du propriétaire, UNITe peut lui céder la centrale pour un euro symbolique.

Pour aller plus loin :

N’hésitez pas à prendre contact avec UNITe pour plus d’informations concernant cette installation, pour réaliser un devis ou pour vous accompagner dans votre projet :